Les abonnés en haut et très haut débit en France

adminafeiriol/ octobre 25, 2017/ Non classé

Le FttH, c’est 2,185 millions d’abonnements

La France totalisait au 31 décembre 2016 pas moins de 27,7 millions d’abonnements à Internet en haut et très haut débit (sur réseaux fixes). Par rapport au trimestre précédent, cela représente une croissance de 250.000 abonnements selon les données communiquées par l’Arcep. Sur un an, la progression nette, en phase de ralentissement, est de 840.000 (+3,1%).

Et la dynamique est clairement du côté du très haut débit.

Les opérateurs affichent désormais 5,4 millions d’abonnés. Soit 1,2 million de plus qu’il y a un an (et +385.000 en un trimestre). Sur ce total, le régulateur dénombre 2,185 millions d’abonnements en fibre optique bout en bout ou FttH. Ceux-ci sont en croissance annuelle de 52%.

La terminaison coaxiale avec un débit supérieur ou égal à 100 Mbit/s, promue historiquement par Numericable, a nettement moins la cote avec une progression fin 2016 de seulement 5.000 abonnements (+5%). Au total, ces accès représentent 1,245 million d’abonnements.

Il en va un peu différemment de ces accès avec terminaison en câble coaxial pour des débits compris entre 30 et 100 Mbit/s et VDSL2 : +120.000 au dernier trimestre de l’année dernière (+26% sur un an).

L’ADSL reste le mode privilégié de connexion à Internet des foyers français, même si ces abonnements reculent trimestre après trimestre : -380.000 sur un an au 4e trimestre à 22,3 millions fin décembre 2016.

Et les débits sont l’argument justifiant le passage au THD : « La baisse [pour l’ADSL] provient entièrement de celle du nombre d’abonnements DSL dont le débit est inférieur à 30 Mbit/s, qui s’élève à 21,7 millions » précise ainsi l’Arcep.

Marché du haut débit mature. Entre 2009 et 2012, on observe une progression régulière des abonnements haut débit et très haut débit. Les abonnements haut débit, un marché actuellement mature, passent de 19,4 millions à 22,4 millions d’abonnés. Soit une progression de 15,5%.
Le nombre de foyers abonnés au très haut débit, c’est-à-dire à la fibre essentiellement, reste marginal. Ils représentent seulement 7,1% des abonnements totaux en 2012. Cependant, ils progressent lentement, mais régulièrement, passant de 0,3 million en 2009 à 1,6 million d’abonnements en 2012. »

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/fibre-optique-4000076214q.htm – 2017