Et la première ville de France raccordée à 100% en fibre optique sera …

 Issy-les Moulineaux ! Les derniers logements de la ville des Hauts-de-Seine seront raccordés d’ici à la fin de l’année par Orange, qui a cependant déjà équipé la ville de Palaiseau.

« Première ville française de plus de 50.000 habitants entièrement fibrée » : le raccordement à la fibre optique de tous les logements de la ville d’Issy-les-Moulineaux devrait être achevé d’ici à la fin de l’année. C’est l’opérateur Orange, dont le centre de recherche historique (l’ex-CNET), rebaptisé Jardins de l’Innovation et Orange Labs, se trouve dans la ville limitrophe de Paris (Sud-Ouest), qui va terminer ce déploiement : concrètement, il va installer dans les mois à venir 61 nouvelles « armoires de rue » (boîtiers où s’effectue la connexion entre les fibres optiques des différents opérateurs et abonnés) permettant de raccorder au très haut débit les 6.013 derniers logements qui ne l’étaient pas, souvent des pavillons ou des petits immeubles, selon la ville aux quelque 65.000 habitants. Près de 28.000 logements et entreprises isséens ont actuellement accès à la fibre optique. »

Pionnière en matière de « smart grid » et de parking intelligent notamment, la ville d’Issy avait expérimenté le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH pour fiber to the home) en 2006 avec l’ex-France Télécom. Pour autant, Issy n’est pas la première ville de France 100% fibre : Palaiseau dans l’Essonne (30.000 habitants) a été entièrement équipée l’an dernier, par Orange également, dans le cadre d’une expérimentation grandeur nature de bascule intégrale du cuivre (le réseau téléphonique traditionnel utilisé pour l’ADSL) à la fibre optique. Orange a d’ailleurs cessé d’y commercialiser de l’ADSL. Il y a aussi la petite commune de Chevry-Cossigny en Seine-et-Marne. L’Ile-de-France s’est d’ailleurs fixée pour objectif d’être la première région fibrée d’Europe, en 2020. Quelques villages tels que Aumont-Aubrac, en Lozère, Mézières-les-Metz et certaines communes du pays de Gex dans l’Ain, sont également couverts à 100% en fibre optique. Ce qui ne veut pas dire que tous les habitants y sont abonnés : ils sont éligibles, raccordables, il suffit de procéder à l’ultime raccordement individuel.

A Issy, les habitants devront attendre trois mois pour pouvoir choisir librement entre les différents opérateurs, le temps que ces derniers se raccordent à ces nouvelles « armoires de rue ». La fibre, qui offre des débits de l’ordre de 100 Mégabits/seconde (jusqu’à 500 Mégas) « jusqu’à 30 fois plus rapides que l’ADSL » vante Orange, commence à décoller en France : on comptait plus de 800.000 abonnés (FTTH) à la fin septembre (+34% en un an) et au total 2,5 millions au très haut débit (y compris à Numericable dont le réseau mixe fibre et câble), à comparer aux 23 millions d’abonnés au haut débit, selon les chiffres de l’Arcep. »

Source:http://www.latribune.fr/technos-medias/20150210trib7313b6e92/et-la-premiere-ville-de-france-raccordee-a-100-en-fibre-optique-sera.html – 2015